Maison

Pourquoi acheter un aérotherme d’eau chaude ?

Un aérotherme est la solution de chauffage efficace pour les grandes salles, telles que les showrooms, les hangars, les grands dépôts, les complexes sportifs, les salles d’événements, etc.

Cet appareil utilise diverses sources énergétiques : gaz, hydraulique, ou eau chaude. Il est important de connaître les caractéristiques de chaque type pour savoir choisir le modèle qui vous convient.

Dans cet article, nous allons vous parler du principe de cet équipement, de ses performances, de ses caractéristiques, mais aussi de son entretien et son installation.

Alors, que doit-on savoir sur les aérothermes ? Découvrons !

Qu’est-ce qu’un aérotherme ?

Aérotherme eau chaude Un aérotherme est un appareil qui permet de réchauffer les pièces à grands volumes et à grandes hauteurs, comme les dépôts, les salles de sports, les salles d’événement, etc.

Il est composé de deux parties : un ventilateur et une batterie. Le ventilateur est la partie commune entre tous les modèles, c’est donc, la batterie et son mode de fonctionnement, qui permet de classer les différents modèles d’aérothermes.

Nous avons :

  • Les batteries électriques ;
  • Les batteries à eau chaude ;
  • Les batteries à gaz ;

La batterie électrique est bien entendu la batterie la plus simple, mais aussi, la plus énergivore. La batterie à eau chaude peut se baser sur les pompes à chaleur, les chaudières à condensation ou n’importe quelle autre chaudière à haute performance.

L’aérotherme au gaz comporte un brûleur, permet de se passer de l’eau chaude et peut fonctionner en tant que chaudière même s’il est placé en hauteur.

Quels sont les critères à prendre en considération lors de son choix ?

Pour réussir son choix, il est important de prendre en considération plusieurs critères, à commencer par le choix de la source énergétique : gaz, hydraulique ou électrique.

Vous devez également prendre en considération votre espace et votre activité car certaines activités requièrent des normes de chauffage particulières.

Enfin, il est nécessaire de réaliser une étude thermique afin de connaître le débit et la puissance de l’aérotherme à choisir. Cette action étude doit être effectuée par un spécialiste agréé, pour éviter les mauvaises surprises par la suite.

Aérotherme eau chaude : quelles sont ses caractéristiques ?

L’aérotherme à eau chaude assure deux fonctions différentes :

  • La ventilation ;
  • Le chauffage ;

En effet, ce type d’aérotherme aspire l’air de votre pièce puis le fait circuler dans le circuit pour le réchauffer, utilisant pour cela, l’eau chaude.

En fait, ce sont des équipements qui utilisent un fluide caloporteur produit en général par une pompe à chaleur ou une chaudière ou encore, une pompe à gaz.

En général, cet appareil est suspendu en hauteur, soit au plafond soit au mur, selon la disposition de la pièce, via des supports en acier.

Les aérothermes à eau chaude génèrent un excellent confort et sont indiqués en particulier pour les locaux à risque ou les bâtiments logistiques types ICPE 1510.

Ils sont associés à des pompes à chaleur ou des chaudières à eau et des destratificateurs d’air, et peuvent fonctionner à des régimes de basse température.

Quelle est la particularité d’un aérotherme à eau chaude ?

Les aérothermes à eau chaude ont la particularité d’offrir un confort de chauffage optimisé, performant et économique. L’avantage des frais est évident.

Ils permettent également de renouveler l’air de la pièce pour faire un apport d’air frais constamment. Ce qui évite l’accumulation de la poussière et des micro-organismes dans la pièce.

Questions à poser avant d’installer un aérotherme à eau chaude

Comme on vient de l’expliquer plus haut, il est important de respecter plusieurs normes et règles avant d’installer votre appareil comme : les dimensions de la pièce, utilisation de l’appareil, puissance nécessaire, nature de votre activité …

Premièrement, vous devez mesurer la hauteur et l’isolation de votre bâtiment (l’aérotherme à eau chaude correspond aux bâtiments bien isolés). Ensuite, vous allez calculer les déperditions statiques (toits, parois, ouvertures, espaces vitrés). Enfin, vous allez estimer le taux de brassage de votre installation. Ce calcul se fait avec les aérothermes en premier lieu, puis avec l’ajout des destratificateurs d’air qui complètent le brassage de votre appareil, en apportant une certaine homogénéité nécessaire. Le taux de brassage requis sera conditionné par la nature de votre bâtiment.