DIY

Le DIY, un secteur qui attire toujours plus

Qu’on se le dise, la tendance est décidément de plus en plus à la création personnelle et à la récup. Le changement de nombreux comportements à ce sujet est à l’origine du développement d’une multitude de disciplines comme le scrapbooking avec un massicot ou encore le Do It Yourself sur base de récupération d’anciens meubles ou objets.

Et si la tendance s’est largement développée ces dernières années, la pandémie de la Covid-19 qui a affecté négativement de très nombreux secteurs d’activité n’a pas enrayé ce phénomène, un peu comme l’ensemble du secteur de la décoration d’intérieur d’ailleurs ou de la création de bougies avec un kit. Nous pourrions même dire au contraire, sachant que tout ce qui touche à l’aménagement s’est plutôt développé du fait que nous avons toutes et tous passé plus de temps à domicile ces derniers temps.

La décoration d’intérieur, secteur passion

Le DIY, un secteur qui attire toujours plus Il serait réducteur de dire que si le secteur de la décoration d’intérieur résiste si bien à la pandémie de la Covid-19 c’est parce que nous avons passé plus de temps à domicile du fait de la crise sanitaire. En effet, le secteur offre de nombreux avantages à toutes celles et tous ceux qui choisissent de s’y insérer. C’est un secteur passionnant qui se réinvente au fil des ans et des modes. Les postes qui y existent sont variés et se spécialisent de plus en plus, tant et si bien qu’il existe même des personnes cherchant plus précisément à travailler pour une enseigne rattachée au DIY comme évoqué ici sur formationdeco.fr.

Quelles perspectives d’évolution dans la déco d’intérieur ?

En partant du principe que le métier de décoratrice d’intérieur / décorateur d’intérieur est le maître étalon des personnes qui souhaitent travailler dans cette discipline, il y a de nombreuses perspectives d’évolution pour toutes celles et tous ceux qui exercent ce métier et plus encore pour toutes celles et tous ceux qui ont intégré le secteur de la déco d’intérieur à la faveur d’un autre poste.

Si un jour vous devenez décorateur ou décoratrice d’intérieur sous le régime du salariat, vous pourrez envisager de vous orienter plus tard sur l’exercice du métier à votre propre compte. En effet, la décoration d’intérieur est très ouverte à l’entrepreneuriat. Vous pourrez aussi évoluer vers d’autres postes dans le domaine de l’aménagement d’intérieur comme par exemple l’architecture d’intérieur ou élargir le champ d’exploitation de vos compétences.

Outre la pratique du métier en lui-même, de nombreuses décoratrices et de nombreux décorateurs n’hésitent pas à parler de leur métier et de sa pratique dans les magazines de la presse spécialisée diy, à la télévision ou encore sur un blog consacré à la déco.

Le coaching en décoration d’intérieur est aussi très développé et pour les plus motivé(e)s et pédagogues, ils / elles pourront proposer de la formation en décoration d’intérieur.

Si les métiers de la déco d’intérieur se portent bien de nos jours, il y a fort à parier que l’évolution de la société en ce qui concerne les activités comme le scapbooking et le Do It yourself ne soit génératrices de nombreux postes dans les années à venir.

Laisser un commentaire