Jardin & Bricolage

Comment réussir l’éclairage de votre salle de bain ?

Vous le savez sûrement déjà : l’éclairage d’une salle de bain est un élément primordial dans l’évaluation de son ambiance. Un éclairage réussi c’est une salle de bain confortable, agréable à utiliser. C’est dans cette optique que vous devez vous assurer que l’éclairage de votre salle de bain soit vraiment fait dans les règles de l’art. Dans certains cas, vous pouvez vous dire que l’éclairage naturel est déjà très suffisant, c’est totalement faux, en complément, vous avez besoin d’un éclairage artificiel. Pour ce faire, on vous conseille dans cet article, afin de vous munir du meilleur éclairage dans votre salle de bain.

Pour quelle couleur d’éclairage devez-vous opter pour votre salle de bain ?

éclairage de votre salle de bain Vous devez savoir que pour bien réussir l’éclairage de votre salle de bain, il faut que son éclairage se rapproche le plus de la lumière du jour. Vous allez sans doute devoir choisir un type d’ampoules qui revient le mieux sur votre décor, par exemple, prenez en compte les trois paramètres suivants lorsque vous voulez vous décider sur le choix d’une ampoule précise : le choix repose sur la couleur de l’ampoule, sa température et son IRC, ou ce qu’on appelle son indice de rendu de couleur. Bien sûr, tous les paramètres cités peuvent être trouvés sur l’emballage de votre ampoule. Lorsque vous choisissez un type d’ampoule, votre éclairage va prendre l’une des formes suivantes :

  • Pour un IRC de 80 à 90, votre éclairage peut être blanc chaud – d’une lumière jaune ;
  • Pour un IRC de plus de 90, votre éclairage peut être blanc neutre – d’une lumière similaire au naturel ;
  • Pour un IRC en dessous de 80, votre éclairage peut être vers le bleuâtre – d’une lumière blanche.

Type d’éclairage qui s’adapte le mieux à vos besoins de salle de bain

Alors si vous êtes perdu, vous ne savez toujours pas quoi penser, ne vous inquiétez pas. Sachez que votre salle de bain a aussi besoin d’un éclairage dans une limite d’intensité entre 300 et 500 lux, pour que votre éclairage soit d’une certaine manière, ponctuel, pas trop chargé et surtout, pour éviter l’aveuglement quand vous pénétrez dans la salle de bain depuis une chambre qui était dans une ambiance de pénombre. Faites très attention à vos ampoules, celles-ci peuvent parfois générer une lumière bien plus intense que nécessaire, il faut aussi calculer la consommation en énergie électrique pour ne pas dépasser les limites. Pour vos ampoules, il serait judicieux de choisir des produits LED, celles-ci vont vous permettre d’économiser jusqu’à 80 % de consommation d’énergie – en plus, elles durent assez longtemps, en moyenne, une ampoule LED va vivre 15 à 16 ans. Vous pouvez aussi opter pour un autre type d’ampoules appelées fluocompactes, elles consomment très peu d’énergie, à vrai dire, elles consomment aussi peu que les ampoules LED et peuvent durer au moins 10 ans en moyenne.

A lire aussi : Quelles sont les étapes de pose de carrelage pour votre salle de bain ?

Comment installer votre éclairage de salle de bain

Comme dernier point dans cet article, nous allons vous rappeler qu’un espace tel que la salle de bain est ce qu’on appelle un lieu humide. Dans ce genre d’espace, il est impératif de faire très attention à l’éclairage et l’électricité en général, parce qu’il y a un gros risque d’électrocution. Alors, si vous êtes sur le point d’installer votre éclairage au cœur de votre salle de bain, il faut suivre la norme NFC 15-100 à la lettre, il en va de votre sécurité ainsi que la sécurité des personnes qui vivent avec vous. Cette norme explique entres autres, que selon les trois volumes de sécurité, l’installation de l’éclairage doit être normalisée et bien réfléchie, il existe trois niveaux sécuritaires que vous devez respecter si vous allez installer votre éclairage dans un futur proche. Soyez donc, vigilant.