DIY Maison

Lit superposé : garantir une construction facile !

Solution particulièrement efficace si vous n’avez pas forcément beaucoup d’espace chez vous, le lit superposé demeure une valeur sûre. Il combine ergonomie et esthétisme et peut s’allier à toutes sortes de styles. Si vous n’avez pas forcément envie d’appeler un menuisier ou commander directement un lit auprès d’une enseigne, il vous est possible d’en fabriquer un vous-même. Nous allons tenter de vous aider à travers cet article, bien que la tâche ne soit pas forcément très évidente si vous n’avez pas l’habitude de manier scie et clous ou même savoir poser une étagère. Bon courage !

Bien concevoir son lit superposé

Lit superposé 90x200 Enfants Même si maximiser l’espace est souvent un motif qui vous poussera à chercher à concevoir un lit superposé, ce n’est pas forcément la seule raison. Beaucoup de chambres d’enfants en sont effectivement équipées, permettant d’éviter la « conquête des territoires » entre enfants qui se partageront, en quelque sorte, le même lieu sans distinction. Mieux encore, il est possible de customiser ce meuble avec des feutres Posca et de le personnaliser en fonction du goût de vos gamins, avec la possibilité d’en abriter plusieurs au sein de la même pièce grâce à cette idée de génie, qui vous permet toutes sortes de combinaisons intéressantes, notamment par rapport à la dimension. Résultat : vous aurez un espace confortable, agréable, et doté d’une conception intelligente qui ravira vos enfants, comme éventuellement vos petits-enfants, ceux-ci ne pouvant qu’en garder un excellent souvenir. La fabrication de lits superposés chez soi est de plus en plus fréquente. Cette démarche DIY (Do It Yourself) qui signifie réaliser soi-même, peut fonctionner et même donner des résultats très intéressants. Toutefois, la démarche peut s’avérer bien compliquée pour certains, surtout qu’elle nécessite l’usage de nombreux outils et le suivi scrupuleux de plusieurs étapes qui se suivent, surtout si vous désirez un résultat beau et optimal d’un point de vue conceptuel.

Réunir les outils nécessaires pour la réalisation d’un lit superposé

Commençons donc par réunir les différents outils indispensables, à savoir :

  • une ponceuse ;
  • une scie (sauteuse) ;
  • des tournevis, voire même une agrafeuse ;
  • une perceuse, et un système de pulvérisation.

Pour le système de pulvérisation, il n’y a pas de type spécifique. Quant à l’agrafeuse, elle demeure facultative, mais si jamais vous pensez pouvoir vous en procurer, préférez l’agrafeuse électrique. Les auxiliaires ne doivent pas être oubliés, avec notamment le serre-joints, une règle, et enfin des entretoises. Si vous suivez les différents croquis déjà prêts et disponibles sur Internet à des fins de téléchargement gratuits, vous constaterez que les éléments et autres matériaux sont très nombreux. Il faudra donc prévoir un budget pour les six logerons en bois massif, les six montants, ou encore la fixation d’escalier, encore une fois en bois massif. Ce n’est ici que la structure de base, puisqu’il faudra également réunir les panneaux : panneau de fond intermédiaire, panneau intermédiaire et central, mais aussi plusieurs étagères, portes, et faces latérales inférieures comme supérieures. N’oubliez pas les cadres, et tout un assortiment de planches (pour les deux façades, la façade latérale, et bien sûr le côté face au mur !). Prévoir également le bois équarri, et tout ce qui est charnières, écrous, et rondelles avec une vingtaine par lot.

Construire son lit superposé : les étapes !

Une fois tout cela réuni, vous pourrez commencer par la construction de la structure de base tout en vous aidant du croquis. Placez les poutres les unes sur les autres et n’oubliez pas de les doubler éventuellement si vous avez peur de faire des trous au sol (notamment si vous disposez d’un sol en bois !). N’oubliez pas de passer une couche d’apprêt sur la structure avant d’enchaîner avec l’assemblage et l’installation du reste de la structure de base en utilisant le vernis sec, un assemblage de rondelles et d’écrous, et l’utilisation des chevilles et vis en plus de votre perceuse pour coller le tout. Le vernissage des baguettes est une étape qu’il ne faudra pas non plus sauter avant de les fixer une fois le vernis sec, la distance devant être régulière entre chaque baguette. Veillez à bien respecter les calculs avant de scier les découpes de la fenêtre, ou hublot, pour pouvoir laquer les encadrements. L’installation de l’escalier viendra en dernier avant de pouvoir admirer votre joli résultat. Notez bien que l’installation des fenêtres (comme des tiroirs et autres) n’est que facultative.

Laisser un commentaire